De la difficulté #2

De la difficulté de maintenir un blog éveillé….

    Voici les raisons de mon silence… ;-)
    Quelle idée de vouloir ôter toute trace de peinture pour retrouver la chaleur du bois… (ok c’était mon idée…)
Mr Ca me détend (en vacances pour trois semaines) et moi-même rénovons nos volets & fenêtres…, nous décapons, ponçons, brossons, dépoussiérons, lasurons toute la journée sous le soleil tropical breton (30° hier sur la terrasse). Accessoirement nous avons toujours nos deux filles à occuper et à nourrir (les tétées pour l’une, et le fondant au chocolat pour l’autre ;-)…
Je gratte la peinture et je lasure…

    Il va sans dire que nous avons eu une surprise de plus en découvrant plusieurs couches de peintures superposées sans aucun scrupule par l’ancien propriétaire,  que j’affublerais du nom de « bl—— » pour rester polie (vous avez trouvé de quel mot il s’agit?), tant il a fait du grand n’importe quoi niveau bricolage dans la maison… (à la fois je suis complètement maniaque dans ce domaine).

Surpriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiise: une seconde couche de peinture sous la première…

Alors franchement, comment puis-je trouver le temps de coudre, d’essayer de faire de jolies photos, d’arrondir les coins sur Photoshop, puis de poster en ce lieu, les doigts encore pleins de lasure couleur merisier? Demain promis j’essaie l’ubiquité.
Merci d’avoir été au bout de ce message absolument passionnant et si poétique ;-)

9 réponses à “De la difficulté #2”

Laisser un commentaire

At Home
Archives
Pub !
Tutos
Le petit sac facile qui va bien
The Trendy Foulard