Articles avec le tag ‘enfant’

Un peu de chimie

Je n’ai pas encore fait mon post de rentrée… car j’ai été engloutie dans la mienne…

Cette année pas de couture (pas le temps), pas de tricot (enfin il y a bien un encours que je sors dès que je peux…).

De la chimie. Élémentaire, la chimie hein. Parce que les souvenirs sont lointains et opaques… dès le collège j’ai tout de suite su que la chimie ne serait pas pour moi. En revanche, les applications pratiques et ancrées dans le quotidien, ça j’aime bien!

Aaaaaaaaaaaaaaaaalors. Cette année j’ai trouvé dans ma nouvelle classe une pâte à modeler immonde, dure comme du bois, impossible à travailler par les petites mains de mes élèves… et pourtant elle était neuve, et avait du coûter un bras à ma collègue de l’année dernière. J’ai donc décidé d’en faire moi même.

J’avais tout chez moi, mis à part un ingrédient qu’il fallut aller chercher à la pharmacie, l’alun de potassium (4 euros le sachet, il en faut deux cuillères à soupe par pain de pâte à modeler, autant dire que vous avez de quoi faire…).

Recette de la pâte à modeler

Ingrédients

1 dose référence = 1 tasse (mug)

2 doses de farine

1 dose de maïzena

1 / 2 dose de sel fin

2 cuillères à soupe d’huile (arachide, tournesol)

2 cuillères à soupe d’alun de potassium (en pharmacie)

2 doses d’eau

colorants alimentaires

– Mettre tous les ingrédients dans une casserole et les mélanger
– Faire cuire à feu doux sans cesser de mélanger avec une cuillère jusqu’à ce que ça forme une boule dure qui ne puisse plus être tournée
– Sortir la boule qui est encore chaude et la malaxer un peu pour qu’elle soit bien lisse, puis la laisser refroidir
– Conserver dans un sac plastique fermé (ou une boîte plastique, qui sera plus pratique pour le stockage…)

Et voilà! Vous avez le top du top de la pâte à modeler en 10 minutes!

Dans une classe elle dure à peu près une période…

Je crois que je vais en faire aussi pour Minipouce, il me reste du bleu et du jaune ;-)

Chaumont

Ce week-end fût savoureux, lumineux, ensoleillé… nous avons visité le domaine et le château de Chaumont sur Loire… quel délice!

J’ai un peu de mal à trier les photos… le domaine est splendide, le festival international des jardins formidable… On nous amène à réfléchir un peu à l’art, à la nature et à sa fragilité, tout en se baladant dans des espaces ludiques au regard des enfants. Le château les énigmes du château ont beaucoup plu à Sido… Nous reviendrons… et vous, cela vous donne envie? ;-)

Dans le vent

Garder en mémoire le printemps dans le jardin

Explorer la Cité des Telecoms (ateliers et manipulations au jardin des sciences et à l’exposition « Les maths à portée de mains ») après être allés dans les étoiles au Planétarium

Redécouvrir la LPO de l’Ile-Grande en famille

Se balader dans le grand vent breton et se dire que les vacances ne sont pas encore finies!

Des fronces et des volants

Il y a quelques temps, je me suis attaquée à un modèle de ce livre bien connu , l’objectif était de faire une petite robe-cadeau… Mes filles ne voulaient pas plus du tissu prévu dans lequel j’avais déjà coupé pour faire une blouse (vous ne rêvez pas, elles sont désormais difficiles…), j’avais donc décidé de le réserver à Mademoiselle E.,  leur cousine de quatre ans.

Voilà donc l’idée, 3 grands volants froncés et un grand ruban. Fastoche. Sauf que j’ai du changer un peu les plans au niveau de la fermeture au dos, et ajouter une parementure sur l’arrondi pour une plus jolie finition (dans le livre il faut simplement surjeter le contour, plier sur 5 mm et coudre, mais le résultat n’était vraiment pas net).

Toujours est-il que quand j’ai fait l’inspection des travaux presque finis sur ma Minipouce, revirement de situation, elle a déclaré vouloir la garder pour elle… mouhahahahaha!!! Je lui ai rappelé pour qui était la robe, et également que Minipouce ne voulait pas de ce tissu pour elle il y a encore 48 heures. « Oui mais je savais pas que tu ferais des grands volants qui tournent.. moi j’en voudrais une aussi. » fut sa seule réponse.

La robe est large, très large, mais le rendu est vraiment joli, et ça tourne bon sang, ça tourne!!!

J’ai pris la largeur 100 et la longueur 110 pour une petite fille entre les deux… mais j’aurais pu diminuer la largeur de la partie haute, et au moins 5 cm pour chaque volant. En même temps on peut se dire aussi qu’elle sera portée longtemps, si elle plaît à sa destinataire ;-)

 

Happy Homemade Vol.2 modèle F, taille 100 / 110

Ruban en coton sergé Ecolaines / Tissu PPMC (déstockage 2010)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allez, une robe qui tourne version Betsy… je tente?

Mieux comprendre

Ma mystérieuse grande fille nous a donné du fil à retordre. Je n’en parle jamais ici car c’est très personnel. Mais quand depuis quatre ans on trouve son enfant étonnant, curieux, atypique sous bien des aspects, on se questionne. On voit de petites choses mais on ne mesure pas bien. On voit bien que parfois cela ne va pas. Quand on nous dit qu’il faut attendre, que ça va passer tout seul, qu’on stresse trop, on se fait une raison, et on patiente, et surtout, on gère comme on peut. Pendant ce temps, l’enfant mystérieuse grandit, évolue, parfois bien, parfois de manière encore très singulière. Elle n’est pas malheureuse, loin de là. Elle va « plutôt bien ».

Et puis un jour rien ne va plus à l’école, en grande section. La maîtresse ne comprend pas, la maîtresse fait des reproches, que j’entends parfaitement. Je connais ma fille, je sais la façon dont elle peut être. Après quelques efforts on me dit que cela va mieux. Mais on entame un suivi chez un pédopsychiatre, car d’autres choses ne vont pas, j’ai l’impression que la solution est à l’extérieur de la famille.

Puis vient l’entrée en CP, catastrophique au bout de trois semaines sur le plan du comportement, du respect des règles de vie, de la relation aux autres enfants. Mon enfant est agressive, ment à sa maîtresse, à ses parents, est de plus en plus dure avec sa petite sœur. Sa maîtresse, extrêmement attentive, nous dit son désarroi, nous explique ce qui se passe en classe. Elle ne sait plus quoi faire.

Inutile de préciser l’anxiété décuplée, nos questionnements incessants, mes nuits blanches. Un jour on trouve une piste. C’est la bonne. Ma fragile Sido va tout de suite mieux, on comprend, on souffle. Miraculeusement tout va mieux partout, à la maison, à l’école, même s’il reste du travail et un accompagnement à faire, c’est certain.

Je ne raconte pas sa vie ici. La question n’est pas celle de savoir ce qui se passe chez ma grande fille de 6 ans, puisqu’elle va aller bien.

Je veux juste dire que quand on sent que quelque chose ne va pas pour son enfant, c’est que quelque chose ne va pas. Ne pas attendre que tout aille mal. Écouter son cœur de maman et ne pas écouter les autres, ceux qui ne s’alarment pas. Prendre son courage à deux mains et consulter. Tout de suite. J’ai perdu un temps précieux, inutile de vous dresser le tableau de ma culpabilité, que ce soit celle de la maman, ou celle de l’institutrice que je suis aussi. Ce n’est malheureusement pas le psychiatre qui a trouvé la solution, ce n’est pas la maîtresse de ma fille, même si elle était finalement sur la même piste que la mienne, à quelques semaines près. C’est nous, ses parents, qui avons trouvé cette piste qui s’est avérée être la bonne (confirmée par une psychologue), à la fois en écoutant quelques personnes qui nous avaient mis la puce à l’oreille, et en faisant nos propres recherches.

On monte le son, everything’s fine now ;-)

One week ago…

Toujours un peu de retard… Il y a une semaine nous étions au jardin, à l’ombre, tranquilles.

Minipouce dans sa tente « pop-up » sous le figuier… copine avec les coccinelles.

Ma grande fille sous le cerisier… en pleine lecture…

Elle lit, elle dévore… des BD, des albums, des magazines… des moments de calme en perspective!

And the cat (toujours donner des nouvelles du chat, toujours)? Il était heureux… il surveillait les filles de la terrasse…

Et la mère me direz-vous, que faisait-elle?

Du cheesecake aux fruits rouges pardi!!! Sauf qu’elle ajuste pris une seule photo et a oublié ensuite… et évidemment il n’en reste plus une miette.

Depuis le soleil est parti: premières pluiesle chat n’aime pas le climat breton – premières bruines, feu de cheminée, pot au feu, et reprise du tricot (la manche maudite, lâchement abandonnée il y a quelques semaines…).

Post de rentrée ☀

La semaine est préparée… le petit netbook que je trimballe chaque jour dans mon cartable sac reprend du service…

La cuisine est parée de ses plus beaux légumes en plastique ;-)…

Le bureau de la maîtresse est rangé (il ne le restera pas)

Les petites chaises attendent sagement les élèves…

Dans quelques heures j’y serai, alors bonne rentrée à tous et à toutes ♥♥♥

Non pas que je ne fasse rien… ☁

Coudre et tricoter du corail, cueillir des framboises dans le jardin baigné de soleil pour les manger avec un yaourt, prendre le temps de regarder mes filles être sœurs, accompagner ma grande dans sa première audition de guitare, voir se profiler la fin de l’année scolaire à l’horizon et savoir tout ce qu’il faut donner de soi dans ces dernières semaines…

See you soon

La mère

La mère est débordée. Overbusy.

Elle est en plein dans ses livrets d’évaluation, dans les compétences visées, dans les corrections, dans la rédaction de l’appréciation générale… sur laquelle elle passe généralement beaucoup trop de temps, elle n’en sort plus. Il faut aussi terminer le projet musique, le projet Ponti, le projet d’écriture…. nan mais quelle idée de se lancer dans tous ces projets on ne m’y reprendra plus je dis ça à chaque fois... et mercredi la maîtresse passe son habilitation d’anglais comme si elle n’avait pas assez à faire.

Du coup elle ne s’occupe plus de ses propres enfants, oui je sais vous allez prévenir les services sociaux… les laisse jouer en autonomie (les bêtises sont aussi faites en autonomie), elle leur met ensuite des Bouba-mon-petit-ourson à tout va pour pouvoir travailler tranquille, enfermée dans son antre bureau…

 
Elles dessinent seules… et là…. là…. la Minipouce de trois ans amène un super dessin…
Mon coeur se craquèle (oui je repasse à la première personne du singulier ;o)… sauf que non, celui-là sera pour sa soeur. J’ai juste eu me temps de le scanner afin de garder une trace de ce super bonhomme… qui lui est carrément de bonne humeur.
« Un bonhomme, deux soleils, et une prison pour emprisonner les loups » ♥
Bonne semaine!
 

Rose #4 – La tunique

Ça y est, ma grande fille a eu sa tunique rose.
A fleurs en plus. Tout pour la mettre de bonne humeur.
Il ne manque plus que les paillettes.
Il faut la gâter un petit peu en ce moment, la pauvre malheureuse, ce n’est pas son anniversaire, c’est celui de sa sœur, aïe-aïe-aïe!!!
Lumière du soir, désespoir espoir ☀ voici les photos!

Modèle Archibald, taille 8 ans (Mamma mia!)
Liberty Mauvey acheté chez Stragier il y a belle lurette
Boutons anciens

La demoiselle est ravie.
Et moi ravie qu’elle le soit ♡.

At Home
Archives
Pub !
Tutos
Le petit sac facile qui va bien
The Trendy Foulard