Articles avec le tag ‘photo’

Chaumont

Ce week-end fût savoureux, lumineux, ensoleillé… nous avons visité le domaine et le château de Chaumont sur Loire… quel délice!

J’ai un peu de mal à trier les photos… le domaine est splendide, le festival international des jardins formidable… On nous amène à réfléchir un peu à l’art, à la nature et à sa fragilité, tout en se baladant dans des espaces ludiques au regard des enfants. Le château les énigmes du château ont beaucoup plu à Sido… Nous reviendrons… et vous, cela vous donne envie? ;-)

Dans le vent

Garder en mémoire le printemps dans le jardin

Explorer la Cité des Telecoms (ateliers et manipulations au jardin des sciences et à l’exposition « Les maths à portée de mains ») après être allés dans les étoiles au Planétarium

Redécouvrir la LPO de l’Ile-Grande en famille

Se balader dans le grand vent breton et se dire que les vacances ne sont pas encore finies!

Les 24 cabanes

Les enfants aiment les cabanes, c’est entendu. Quand elles sont de toutes les couleurs, encore plus. Et quand il y a de petits cadeaux à l’intérieur, n’en parlons pas ;)

Deux soirées à découper, plier, coller… en buvant quelques mugs de thé…

Calendrier de l’avent dont le patron est offert par le site Lait Fraise Mag… Pas compliqué à faire mais nécessitant de la patience et quelques heures devant soi! Les dessins vintage sont très jolis, le rendu des couleurs vraiment chouette.

24 cabanes trônent sur la petite armoire de ma grand-mère… ici le compte à rebours a commencé, et on attend Noël!♡

One week ago…

Toujours un peu de retard… Il y a une semaine nous étions au jardin, à l’ombre, tranquilles.

Minipouce dans sa tente « pop-up » sous le figuier… copine avec les coccinelles.

Ma grande fille sous le cerisier… en pleine lecture…

Elle lit, elle dévore… des BD, des albums, des magazines… des moments de calme en perspective!

And the cat (toujours donner des nouvelles du chat, toujours)? Il était heureux… il surveillait les filles de la terrasse…

Et la mère me direz-vous, que faisait-elle?

Du cheesecake aux fruits rouges pardi!!! Sauf qu’elle ajuste pris une seule photo et a oublié ensuite… et évidemment il n’en reste plus une miette.

Depuis le soleil est parti: premières pluiesle chat n’aime pas le climat breton – premières bruines, feu de cheminée, pot au feu, et reprise du tricot (la manche maudite, lâchement abandonnée il y a quelques semaines…).

En mode « instit »

L’instit en mode instit ne tricote plus, elle n’a pas le temps. Il manque toujours une manche au pull de Minipouce, c’est embêtant.

L’instit’ en mode instit coud rarement éventuellement mais ne photographie pas, elle n’a pas le temps, de toute façon elle oublie son appareil photo dans sa classe, ou elle oublie tout court (Fab si tu me lis, je n’ai pas photographié le manteau de Michelle…).


L’instit en mode instit travaille, plastifie, bricole, réfléchit, fait la chasse aux poux, prépare, passe ses journées avec 26 loustics de quatre ans, fait un élevage d’escargots dans sa classe, a des réunions un mercredi sur deux et donc a juste le courage de nourrir et laver sa propre progéniture le soir, avant de tomber dans le canapé, de fatigue.


L’instit en mode instit écoute Miossec en boucle et a enfin trouvé une babysitter pour aller au concert à l’Ubu à Rennes à la fin du mois. Merci à Miossec de ne pas mettre de slim, ça aurait écorné le mythe.

☀☀☀

L’instit en mode instit fait toujours la cuisine avec Mr Ca me détend, mais du rapide, du facile.

Purée de pommes maison, raisons secs, caramel au beurre salé, tout est bio sauf la fraise Tagada ;-)

@ bientôt!

Post de rentrée ☀

La semaine est préparée… le petit netbook que je trimballe chaque jour dans mon cartable sac reprend du service…

La cuisine est parée de ses plus beaux légumes en plastique ;-)…

Le bureau de la maîtresse est rangé (il ne le restera pas)

Les petites chaises attendent sagement les élèves…

Dans quelques heures j’y serai, alors bonne rentrée à tous et à toutes ♥♥♥

Vrac d’été ☀

A ce stade de l’été, le retard s’accumule. Le retard de couture, de tricot, de bronzage, de ménage, de rangement dans la maisonnée. Je m’égare.

En vrac total: les photos de l’été (qui n’est pas fini cela-dit)!

J’ai testé le Monkey Bread au petit déjeuner. Recette vu , et trouvée ici. C’est terrrrrrible.

Minipouce est dans une phase « pénible » (je prononce le mot à l’anglaise, reste de mon séjour in London), la phase « j’ai pas envie » donc je crie jusqu’à ce que tes tympans cèdent + « je fais toute seule« , j’ai finalement besoin de toi, mais plutôt pleurer que de l’avouer. Merci à celles qui connaissent cette phase de compatir… il faut le voir pour le croire, même si c’est la deuxième fois, I can’t believe it ;o).

J’ai cousu un haut Nani Iro en lin rose (alors que je ne porte jamais de rose mais finalement j’adore avec une petite jupe noire) il y a trouze-mille jours, mais je ne le photographie que maintenant. J’ai zappé les poches car je suis en vacances, et j’ai mis un joli Liberty Fairford…

Un petit chemisier a été cousu, col Claudine, avec des boutons dans le dos, l’angoisse totale (rapport aux boutonnières). Il est pour Minipouce et elle l’adore (OUF parce que j’ai juste passé quatre heures dessus…).

Tissu coton et boutons Ecolaines, modèle D du livre n°296-fr (pour les JCA)

Les filles ont passé quinze jours au bord de la mer, au frais ;-) La canicule frappe aujourd’hui en pays rennais (on ne se moque pas, 35° à l’ombre ça vire chez nous au tragi-comique, l’air de la mer est far far away, on est obligé de faire des batailles de pistolets à eau pour se rafraîchir). Que les gens du Sud notent le bronzage très abouti de mes filles (rapport quasi-obsessionnel de la mère à la crème solaire…).

Pour passer le temps et se changer les idées, nous faisons des tatouages terrifiants de dragons de La Marelle, Sido a-doooooore. Minipouce a un tatouage de serpent-chenille, bref passons.

Nous avons bu des apéros en terrasse, mangé des moules-frites, fait des tours et des tours de manège… (ici, Minipouce place de la mairie, Rennes). Nous nous sommes préoccupés de ma Sido, pour qui tout n’est pas facile en ce moment, et qu’il nous faut aider de notre mieux; j’ai eu une semaine seule, pour me poser et aller à mon rythme, cela fait une bien fou. Je range, je vends, je jette, je donne… faire le vide fait du bien parfois. Je réécoute les Pixies, 17 ans après. Et Florent Marchet. Et j’aime Fred, définitivement. Nous irons voir Miossec et Hermann Dune cet automne, les places sont dans la poche.

Mon tricot n’est toujours pas terminé, il manque la manche gauche (il fallait bien un peu de loose quelque part…), et il va falloir se remettre au boulot pour préparer la rentrée (prochain post sur ma classe de maternelle ou sur les robes granny?)!

See you later.

I ♥ Liberty

Aaaaaaaaaalors. Déferlement de photos…☀☀☀

Mon pélerinage à moi… ;o)

Intérieur du bâtiment, à la fois très ancien, très chic et très fashion, avec des gens très riches qui achètent des tas de choses (car il n’y a pas que du tissu), et des touristes comme moi qui, surtout, admirent, déambulent et photographient ;o)

Le stand de Linna Morata, car Madame est aussi à Londres ;o) Bravo !!!

Des tabourets on ne peut plus must-have à 80€ pièce (hum-hum) ☁

Une partie de la vitrine du magasin…, même sur le trottoir c’est beau… que voulez-vous de plus?

N’empêche que si l’on veut du Liberty à un prix raisonnable, ce n’est pas chez Liberty qu’il faut l’acheter, mais sur Old Brompton Road, chez Shaukat, où le prix au mètre est 7£ moins cher. Il y a quelques pubs alentours, où vous pouvez abandonner votre amoureux buvant une pint et tentant de comprendre les règles du cricket sur grand écran, pendant que vous descendez au sous-sol de cette boutique on ne peut plus sommaire, dont les murs ont été fraîchement repeints en blanc. Des étagères partout, du Liberty partout…

Des coupons de 3 mètres, à perte de vue… et je vous épargne les salles remplies de rouleaux: jersey, plain cotton, tana lawn, laine, babycord et j’en passe. Ca va, vous ne pleurez pas?

Achetée chez Liberty, une petite boite recouverte de tissu et contenant 12 cartes et enveloppes, avec des motifs divers Liberty dans les tons verts et roses, dont l’origine est expliquée au dos (hyyyper raisonnable comme achat). Chez Shaukat, des mètres et des mètres de tissus, je ne savais plus quoi choisir, j’étais perdue et je me suis réfugiée dans les classiques et dans du Bird Song, mon fétiche, dont je ferai des housses de coussins (si je ne change pas d’idée d’ici là).

Le Menasse est en jersey et le Fairford en plain cotton (pas aussi fin que le tana lawn, mais très agréable au toucher également). Les trois autres sont des « Tana Lawn ».

Merci encore à Mr Ca me détend pour ce magnifique week-end d’anniversaire ♥

I ♥ London

Ces trois jours à Londres ont été les seuls où nous avons eu du soleil, le vrai, celui qui chauffe, qui reste et qui illumine les journées, celui qui manque tant depuis le début de l’été.

Oui, je suis entrée chez Liberty, j’ai traîné ensuite chez Shaukat (et cela fera l’objet d’un prochain post ;-)

J’adore Londres, je le sentais avant d’y aller… nous avons marché des miles et des miles, pris le bus, le tube, le bateau pour apprécier cette ville sous toutes ses coutures… Notting Hill, Portobello Road, Neal’s Yard, Covent Garden, St James Park et ses écureuils, le British Museum… La Tate Modern Gallery nous a échappé par manque de temps… cela nous laisse une très bonne excuse pour y retourner!

Mon cadeau #1

J’ai soufflé mes 34 bougies il y a un peu plus d’une semaine. Béat’ m’a offert un bon-cadeau LD…

Et désormais, je peux faire des pelotes de laine avec un beau dévidoir en bois. J’avais déjà le bobinoir, je suis désormais super équipée! ☀

Et cette couleur qui pique les yeux, pour qui est-elle donc? Pour ma grande fille, pardi!

(laine Sierra de Cascade Yarns, 80% coton, 20% laine, coloris 424)

At Home
Archives
Pub !
Tutos
Le petit sac facile qui va bien
The Trendy Foulard